Technologies nouvelles appliquées à la rééducation sensori-motrice après AVC
Technologies nouvelles appliquées à la rééducation sensori-motrice après AVC

Technologies nouvelles appliquées à la rééducation sensori-motrice après AVC

Les technologies innovantes appliquées à la rééducation sensori-motrice dans les suites d’un accident vasculaire cérébral se sont multipliéés cesImage
20 dernières années. A  partir d’une revue de la littérature sur « Medline » et « Web of Science » entre 1990 et 2013, nous proposons une synthèse
des outils disponibles et de leur niveau de validation actuel. La stimulation électrique neuromusculaire et/ou fonctionnelle a une efficacité admise
dans cette indication. La robotique de rééducation a été diversement appréciée dans la littérature. Il semble qu’elle ait une certaine efficacité sur les
capacités fonctionnelles lorsqu’elle est utilisée pour le membre supérieur. Son efficacité  dans la rééducation à  la marche est plus controversée. La
réalite´ virtuelle est utilisée par de nombreuses équipes dans la rééducation de la motricité ou de la posture, avec un bénéfice maintenant admis.
Les techniques de stimulations cérébrales non invasives (rTMS et TDCS) sont encore exploratoires dans cette indication, de la même façon que les techniques de neuro-feedback visant à utiliser l’enregistrement du signal cérébral pour agir sur la plasticité´ cérébrale. L’avénement de ces technologies appliquées à la rééducation est en train de révolutionner nos pratiques. Elles reposent sur les progrès des neurosciences qui nous
permettent de mieux comprendre les phénomènes de plasticité neurale qui sous-tendent l’efficacité de la rééducation. L’appropriation de ces outils par les patients et les thérapeutes est une nécessité. Ces dispositifs doivent se mettre au service de la relation entre le patient et son rééducateur mais ne peuvent se substituer à ce dernier.

L’article au complet : cliquez  https://www.em-consulte.com/en/article/938724

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.