Sophrologie et Création
Sophrologie et Création

Sophrologie et Création

Hier j’ai rencontré un médecin. Ceci pour me présenter et parler de mon métier. J’avais avec moi quelques brochures qui me servaient de support. A vrai dire je ne les avais pas lues précisément. En général lorsque je me présente pour la première fois, je parle du cadre de mes interventions et quelques domaines d’application. L’une de ses brochures parlait de : La création.

Je pensais avoir fini ma présentation et le médecin m’a demandé : Et pour la création ?

J’ai hésité, cherché les bons mots. Qu’est-ce que la création, et surtout que peut apporter la sophrologie à la création.

Et pourtant c’était simple. Trop souvent, nous avons envie de nous enfuir ; partir au soleil, changer de pays, de métier, de femme, de vie..Comme si si le changement allait transformer nos vies, nous apporter ce que le quotidien nous a retiré : le plaisir de vivre.

Là est la réponse. Je repense maintenant aux poèmes de Francis Ponge, à ce quotidien sans cesse réinventé ou plus exactement simplement observé avec attention. Une huître un cageot de bois. Quoi de plus banal, et justement, si nous nous tournions avec attention vers cette banalité.

 

  La sophrologie nous réconcilie avec nos sens, avec nous même. Mais mieux   encore, elle nous apporte cette sérénité qui nous permet de nous mettre à l’écoute du quotidien, de l’accueillir et de le vivre pleinement avec surprise. Dés lors, la surprise accompagne le plaisir et chaque vibration de notre respiration dialogue avec l’environnement. La création devient le prolongement de notre vie. Marcher, respirer, parler devient une rencontre. Nous sommes ici pour vivre, sentir et apprécier. Dépasser le quotidien dans ce qu’il est perçu comme morosité est l’acte créatif dont nous avons tous besoin pour vivre. Je vous souhaite à tous et toutes d’être de grands artistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.